Lexique médical et chirurgical (4) : Fistule – Hypernatrémie

Avertissement : ce lexique n’a pas prétention à l’exhaustivité et certaines définitions ont été volontairement simplifiées pour le rendre accessible à tous. Les définitions sont données à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation chez un vétérinaire.

F

Fistule : formation anormale d’un conduit ou d’un orifice qui fait communiquer un organe avec la surface du corps ou deux organes entre eux. Par exemple : les fistules périanales sont des ulcérations présentes dans les tissus entourant l’anus qui rejoignent la peau par des trajets fistulaires.

FIV : affection due à un virus (virus de l’immunodéficience féline), responsable chez les chats d’un syndrome d’immunodéficience. Se traduit par des symptômes très divers et non spécifiques. Se transmet (par contact) de chat à chat, mais jamais à l’Homme ou aux autres espèces animales.

Fluidothérapie : moyen thérapeutique consistant à apporter une quantité importante de liquide par voie intraveineuse. Est utilisée en cas de déshydratation par exemple.

Folates : vitamine intervenant dans de nombreuses réactions de l’organisme. Les dosages sériques des folates et de la cobalamine fournissent des informations utiles pouvant contribuer au diagnostic des affections de l’intestin grêle. On dit aussi Vitamine B9.

Folliculite : inflammation des follicules pileux (base du poil). La lésion caractéristique est une pustule folliculaire (bouton jaune centré sur un poil).

Fracture : rupture d’un os.

Fréquence cardiaque : nombre de battements de cœur par minute.

Fréquence respiratoire : nombre de cycle respiratoire (inspiration + expiration) par minute.

Frottis : méthode d’examen consistant à prélever par grattage des cellules puis à les étaler sur une lame pour permettre leur examen au microscope, éventuellement après une coloration appropriée.

Furonculose : pyodermite profonde due à l’inflammation du follicule pileux (base du poil), suivie de la rupture du sac folliculaire. Le processus infectieux gagne ensuite tout le derme.

G

Galactorrhée : écoulement spontané de lait par les tétines en dehors de la période d’allaitement.

Gale : affection de la peau d’origine parasitaire provoquée par un acarien de type Sarcoptes. Les gales sont très contagieuses.

Gammaglobuline : protéine du sang appartenant à la famille des anticorps. Peut être utilisée comme traitement pour renforcer l’immunité.

Ganglion (lymphatique) : petit organe appartenant au système lymphatique, jouant un rôle important dans la défense de l’organisme (barrière contre la maladie).

Gastrite : inflammation de l’estomac. Entraîne des vomissements.

Gastro-entérite : inflammation de l’ensemble du système digestif (estomac et intestins). Entraîne des vomissements et de la diarrhée.

Gastrographie : technique permettant la visualisation des parois de l’estomac grâce à l’ingestion d’un produit de contraste avant la radiographie.

Gastrotomie : intervention chirurgicale consistant à pratiquer une ouverture dans l’estomac.

Gelure : brûlure par le froid.

Génétique : lié à une anomalie des chromosomes. On dit aussi Héréditaire.

Génotype : patrimoine génétique (héréditaire) de chaque individu.

GGT (gamma GT) : enzyme présente dans le sang et dans différents tissus, plus concentrée dans le pancréas, le rein et surtout le système hépatobiliaire. Son dosage permet de diagnostiquer une maladie du foie ou une atteinte des canaux biliaires.

Giardiose : affection parasitaire des intestins due à la présence d’un protozoaire (Giardia). Se traduit par des diarrhées chez les chiots et les chatons.

Gingivite : inflammation des gencives.

Glande de Harder : glande profonde de la troisième paupière.

Glandes surrénales : petites glandes situées au-dessus des reins, assurant la production de différentes hormones. Aussi appelées Glandes Surrénaliennes.

Glaucome : augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil.

Globule blanc : cellule du sang chargée de la défense de l’organisme. On distingue les mononucléaires (lymphocytes et monocytes) et les polynucléaires (neutrophiles). On dit aussi Leucocytes.

Globule rouge : cellule du sang chargée du transport de l’oxygène. On dit aussi Erythrocyte ou Hématie.

Globuline : protéine du sang.

Glomérule : partie (microscopique) du rein où a lieu la filtration.

Glomérulonéphrite : inflammation des glomérules rénaux.

Glomérulopathie : affection du rein due à une atteinte des glomérules, quelle qu’en soit l’origine.

Glossite : inflammation de la langue.

Glycosurie : présence de sucre (glucose) dans les urines.

Goitre : augmentation du volume de la glande thyroïde. Généralement bénin.

Grade : désigne le niveau d’évolution d’une maladie. Les grades faibles représentent le début de l’évolution et les grades élevés une évolution avancée. On dit aussi Stade.

Granulocyte : type de globule blanc. Les granulocytes neutrophiles luttent contre les bactéries, les granulocytes éosinophiles interviennent dans la réaction allergique et la lutte contre les infections parasitaires et les granulocytes basophiles dans les réactions allergiques. Aussi appelé Polynucléaire.

Granulome : terme général désignant une petite tumeur de forme arrondie, quelle qu’en soit l’origine.

Grenouillette : kyste se développant à partir d’une glande salivaire. Provoque un gonflement sous la langue ou au niveau du cou.

Griffades : traces laissées par le chat en griffant un support vertical, servant à marquer son territoire. A ne pas confondre avec les Griffures.

Griffures : marques laissées par un comportement agressif du chat.

Groupe sanguin : classification du sang reposant sur la présence ou l’absence d’antigènes à la surface des globules rouges. Il existe 7 groupes sanguins chez le chien et 3 chez le chat.

Gynécomastie : développement excessif des mamelles chez un mâle.

H

Halitose : mauvaise haleine.

Hémangiome : tumeur bénigne développée à partir des cellules qui tapissent les vaisseaux sanguins.

Hémangiosarcome : tumeur maligne développée à partir des cellules qui tapissent les vaisseaux sanguins. Localisée le plus souvent au foie, à la rate ou aux membres.

Hémarthrose : présence de sang à l’intérieur d’une articulation.

Hématémèse : vomissement de sang (d’origine digestive). Voir aussi Hémoptysie.

Hématie : voir Globule rouge.

Hématochézie : émission de sang non digéré (rouge) par l’anus, soit pur, soit mélangé aux matières fécales. Voir aussi Méléna.

Hématocrite (Ht) : proportion de globules rouges contenus dans le sang par rapport au volume total du sang.

Hématome : accumulation de sang à l’intérieur d’un tissu, faisant suite à une rupture des vaisseaux sanguins.

Hématopoïèse : ensemble des mécanismes qui assurent la production des cellules sanguines. A lieu principalement dans la moelle osseuse.

Hématurie : présence de sang dans les urines.

Hémobartonellose : maladie parasitaire du chat, due à une rickettsie transmise par les tiques. Provoque la destruction des globules rouges. Se traduit par une anémie.

Hémoculture : prélèvement sanguin dont la mise en culture va permettre la recherche de germes.

Hémoglobine : pigment de coloration rouge contenu dans les globules rouges. Permet le transport de l’oxygène des poumons vers les tissus.

Hémoglobinurie : présence d’hémoglobine dans les urines.

Hémolyse : destruction des globules rouges.

Hémopéricarde : présence de sang dans le péricarde (enveloppe du cœur).

Hémopéritoine : présence de sang dans le péritoine.

Hémophilie : trouble de la coagulation du sang entraînant l’apparition de saignements prolongés.

Hémoptysie : crachement de sang (d’origine respiratoire). Voir aussi Hématémèse.

Hémorragie : écoulement de sang causé par la rupture d’un vaisseau.

Hémostase : mécanisme amenant à l’arrêt du saignement suite à une hémorragie.

Héparine : substance anti-coagulante.

Hépatite : inflammation du foie.

Hépatite de Rubarth : maladie virale du chiot, très contagieuse et potentiellement mortelle. Se traduit par des troubles oculaires, digestifs et respiratoires. La meilleure protection est la vaccination. On dit aussi Hépatite contagieuse canine.

Hépatomégalie : augmentation du volume du foie.

Hépatozoonose : maladie parasitaire du chien, due à un protozoaire (Hepatozoon canis) transmis par les tiques.

Héréditaire : voir Génétique.

Hermaphrodisme : présence chez un même individu d’un appareil génital mâle et d’un appareil génital femelle.

Hernie : passage d’un organe ou d’une partie d’organe hors de la cavité où il se trouve normalement par un orifice naturel ou accidentel de la paroi de cette cavité.

Hernie étranglée : hernie dans laquelle les organes herniés ne peuvent reprendre leur position naturelle. La circulation sanguine se coupe dans ces organes et ils risquent la nécrose.

Hirsutisme : présence excessive de poils. On dit aussi Hypertrichose.

Histiocyte : grande cellule du tissu conjonctif, dérivée des globules blancs, capable d’absorber des corps étrangers solides (cellules altérées, microbes…).

Histiocytome : petite tumeur bénigne due à la prolifération excessive d’histiocytes.

Histiocytose : prolifération anormale des histiocytes sous la forme de masses tumorales multiples. On distingue l’histiocytose cutanée (affectant uniquement la peau) et l’histiocytose systémique ou maligne affectant la peau et d’autres organes (rate, foie, ganglions ou nœuds lymphatiques, poumons…). La race bouvier Bernois est prédisposée à l’histiocytose maligne.

Histologie : discipline qui étudie la morphologie et la composition des tissus biologiques.

Hormone : substance sécrétée par une glande et agissant sur des organes ou des tissus situés à distance, après avoir été transportée par le sang.

Hot spot : affection de la peau chez le chien. Se manifeste par une zone circulaire douloureuse, suintante et dégageant une odeur nauséabonde. Est due à une infection bactérienne.

HS-HA : syndrome d’hypersensibilité hyperactivité. Désigne un chien dans l’incapacité de se contrôler et de s’arrêter seul.

Hydrocéphalie : augmentation du volume du crâne liée à l’augmentation du volume du liquide céphalo-rachidien.

Hydronéphrose : distension des cavités du rein provoquée par une rétention d’urine due à un rétrécissement ou à une obstruction de l’uretère (conduit qui achemine l’urine jusqu’à la vessie).

Hygroma : inflammation d’une bourse séreuse superficielle (sorte de petite poche remplie de liquide, placée là où un os est saillant sous la peau, destinée à faciliter le glissement de la peau sur l’os). Fréquent au niveau des coudes chez le chien. On dit aussi Bursite.

Hyperactivité : trouble comportemental caractérisée par une activité physique excessive, une incapacité à se concentrer et à se contrôler.

Hyperattachement : incapacité du chien à se détacher de son maître.

Hyperbilirubinémie : augmentation du taux de bilirubine dans le sang.

Hypercalcémie : augmentation du taux de calcium dans le sang.

Hypercholestérolémie : augmentation du taux de cholestérol dans le sang.

Hypercorticisme : sécrétion excessive d’hormones corticosurrénales. Se traduit par une polyphagie, une polyuro-polydipsie, une distension abdominale et des troubles cutanés (peau plus fine, hypotrichose, alopécie).

Hyperesthésie : augmentation de la sensibilité. Se traduit par des manifestations disproportionnées et des signes apparents de douleur sans raison valable.

Hyperglobulinémie : présence dans le sang d’une quantité excessive de globulines.

Hyperglycémie : augmentation du taux de sucre (glucose) dans le sang.

Hyperkaliémie : augmentation du taux de potassium dans le sang.

Hyperkératose : épaississement de la peau, généralement localisée aux coussinets ou à la truffe.

Hypernatrémie : augmentation du taux de sodium dans le sang.