Lexique médical et chirurgical (3) : Dermatophytes – Fièvre

Avertissement : ce lexique n’a pas prétention à l’exhaustivité et certaines définitions ont été volontairement simplifiées pour le rendre accessible à tous. Les définitions sont données à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation chez un vétérinaire.

D

Dermatophytes : champignons microscopiques responsables d’infection du tissu kératinisé (peau, ongles et poils).
Dermatose : maladie de la peau.
Dermite : inflammation de la peau.
Dermoïde cornéen : présence anormale de peau (pigmentée ou non, pouvant présenter des touffes de poils) sur la cornée de l’œil. 
Désensibilisation : traitement de l’allergie par une mise en contact progressive de l’organisme avec l’allergène concerné, afin d’obtenir une certaine tolérance.
Déshydratation : manque d’eau dans l’organisme.
Désinfectant : produit chimique qui tue ou inactive des micro-organismes (bactéries, virus, protozoaires) sur des surfaces inertes comme le matériel médical ou les surfaces (sol, murs…). A la différence d’un Antiseptique qui agit sur des tissus vivants.
Desquamation : chute des squames.
Détartrage : intervention consistant à enlever le tartre sur les dents. Se réalise sous anesthésie générale chez les animaux.
Détresse respiratoire : état critique dans lequel les échanges gazeux au niveau des poumons deviennent insuffisants. Les tissus et les organes ne sont alors plus assez oxygénés. On dit aussi Insuffisance respiratoire aiguë.
Diabète insipide : trouble caractérisé par une incapacité des reins à concentrer les urines. Se traduit par une polyurie et par une polydipsie. Est généralement dû à un manque de sécrétion d’hormone antidiurétique par l’hypothalamus.
Diabète rénal : affection rare et bénigne caractérisée par un défaut de résorption du glucose par les reins entraînant la présence de sucre dans les urines alors que la glycémie est normale.
Diabète sucré : excès de sucre dans le sang dû à une mauvaise utilisation du glucose par les cellules en raison d’un déficit total ou partiel en insuline.
Diagnostic : procédure permettant de reconnaître une maladie sur la base des symptômes décrits et des différents examens pratiqués.
Dialyse : technique d’épuration du sang dans le cas d’une insuffisance rénale. Encore peu pratiquée chez les animaux.
Diarrhée : selles molles ou liquides émises en plus grande quantité et/ou plus fréquemment que la normale.
Diastole : période au cours de laquelle le cœur se dilate, lorsque ses cavités se remplissent de sang (c’est le contraire de la systole).
Dilatation : augmentation du volume d’un organe, d’un vaisseau, d’une cavité… du corps. Par exemple : dilatation œsophagienne.
Dilatation-torsion de l’estomac : affection très grave dans laquelle l’estomac se dilate suite à l’accumulation de gaz, puis se tord. Plus fréquent chez les chiens de grande race. Nécessite une intervention d’urgence.
Dirofilariose : maladie parasitaire du système cardiovasculaire due à la présence d’un vers (Dirofilaria immitis) dans les artères pulmonaires. Transmis par un moustique présent dans les régions du pourtour méditerranéen.
Discospondylite : infection localisée à deux ou plusieurs vertèbres et aux disques intervertébraux correspondant. On dit aussi Spondylodiscite.
Distichiasis : présence anormale de poils sur le bord libre des paupières. Se traduit par un larmoiement ou un ulcère cornéen.
Diurétique : médicament augmentant la quantité d’urine émise.
Drain : mèche ou tube mis en place dans une cavité du corps pour en évacuer un abcès, un hématome ou un épanchement.
Dysautonomie : ensemble des troubles dus à un fonctionnement anormal du système nerveux végétatif, qui innerve les organes (viscères, cœur, muscles lisses…).
Dyslipidémie : augmentation du taux de lipides dans le sang.
Dysorexie : trouble de l’appétit.
Dysphagie : difficulté à déglutir.
Dysplasie : anomalie du développement d’un tissu ou d’un organe. Par exemple, la dysplasie de la hanche correspond à un développement anormal de l’articulation coxo-fémorale entraînant une mauvaise coaptation de la tête fémorale dans la cavité articulaire.
Dyspnée : difficulté à respirer.
Dystocie : difficulté au moment de la mise bas.
Dysurie : difficulté à évacuer les urines.

E

ECBU : examen cytologique et bactériologique des urines. Permet de mettre en évidence une infection urinaire.
Echocardiographie : échographie du cœur.
Echographie : technique d’imagerie employant des ultrasons. Permet d’observer sur un écran les organes « mous » : cœur, poumon, rein, foie, appareil urinaire, appareil génital…
Eclampsie : affection provoquée par une chute brutale du taux de calcium en début d’allaitement, particulièrement chez les chiennes de petites races, caractérisée par des crises de convulsions. On dit aussi Tétanie puerpérale.
Ecouvillonnage : prélèvement réalisé à l’aide d’un écouvillon (petite brosse ou bâtonnet ouaté). Les éléments cellulaires, microorganismes et autres débris présents sont ensuite analysés. Utilisé pour les conduits auditifs, les espaces entre les doigts, les replis de peau, les plaies…
Ectoparasite : parasite externe (puce, poux, tiques, aoûtats…).
Ectopie : localisation anormale d’un organe. Par exemple : ectopie testiculaire (voir Cryptorchidie), ectopie rénale.
Ectropion : enroulement vers l’extérieur du bord libre de la paupière.
Eczéma : on emploie souvent ce terme pour désigner une inflammation de la peau s’accompagnant de démangeaisons plus ou moins importantes, mais l’eczéma au sens strict (équivalent à celui de l’Homme) n’existe pas chez les animaux.
Ehrlichiose : maladie due à une bactérie (Ehrlichia canis) transmise par les tiques. Provoque des troubles de la coagulation.
Electrocardiographie (ECG) : enregistrement de l’activité électrique du cœur.
Electromyographie (EMG) : enregistrement de l’activité électrique des muscles et des nerfs.
Embolie : oblitération d’un vaisseau sanguin par un caillot ou un autre matériel (graisses, gaz, bactéries…) véhiculé par le sang.
Emétique : qui provoque les vomissements.
Emphysème pulmonaire : maladie des poumons qui entraîne la dilatation des alvéoles pulmonaires puis leur destruction.
Encéphale : ensemble des structures nerveuses contenues dans la boîte crânienne (cerveau, cervelet, tronc cérébral).
Encéphalite : inflammation de l’encéphale.
Encéphalo-myélite : inflammation de l’encéphale et de la moelle épinière.
Encéphalose hépatique : affection neurologique d’origine métabolique survenant lors d’insuffisance hépatique. Le foie n’arrive plus à détoxifier les différents éléments d’origine intestinale. L’accumulation des toxines (ammoniaque en particulier) entraîne une perturbation du fonctionnement du système nerveux central.
Encoprésie : émission de selles de façon inconsciente, pendant le sommeil, sur le lieu de couchage.
Endocardiose : dégénérescence d’une ou plusieurs valve(s) du cœur, entraînant différentes maladies selon la valve concernée. Se manifeste par un souffle à l’auscultation cardiaque.
Endocardite : inflammation de l’endocarde (tissu tapissant l’intérieur des cavités du cœur).
Endomètre : tissu tapissant la paroi interne de l’utérus.
Endoparasite : parasite interne (vers intestinaux…).
Endoscopie : méthode d’imagerie permettant de visualiser l’intérieur d’un conduit ou d’un organe (bronche, estomac, côlon…) grâce à l’introduction d’un tube optique dans l’organisme.
Entéral : qui emprunte la voie digestive. Qualifie l’administration d’un médicament ou d’un aliment directement dans la bouche ou par l’intermédiaire d’une sonde introduite dans l’estomac ou les intestins. Voir aussi Parentéral.
Entérectomie : intervention chirurgicale visant à enlever une partie de l’intestin.
Entérite : inflammation de la muqueuse de l’intestin grêle. Entraîne des diarrhées.
Entérotomie : ouverture chirurgicale de l’intestin grêle.
Entorse : affection traumatique d’une articulation liée à un étirement ou une rupture des ligaments.
Entropion : enroulement vers la cornée du bord libre de la paupière.
Enucléation : intervention chirurgicale visant à enlever le globe oculaire.
Enurésie : incapacité à retenir les urines pendant la nuit.
Enzyme : protéine accélérant les réactions chimiques de l’organisme.
Eosinopénie : diminution du nombre de granulocytes éosinophiles dans le sang.
Eosinophilie : augmentation du nombre de granulocytes éosinophiles dans le sang.
Epanchement : accumulation anormale de liquide. Par exemple : autour du cœur (épanchement péricardique), dans une articulation (épanchement de synovie)…
Epidémie : maladie qui atteint rapidement un nombre important d’individus.
Epiderme : couche extérieure de la peau.
Epididymite : inflammation de l’épididyme (partie supérieure du testicule).
Epilepsie : affection du cerveau se traduisant le plus souvent par des crises convulsives. L’épilepsie est « essentielle » quand aucune anomalie du cerveau et aucun trouble métabolique ne peuvent être mis en évidence.
Epiphora : écoulement excessif de larmes.
Epispadias : abouchement de l’urètre sur la face supérieure du pénis et non à l’extrémité de celui-ci.
Epistaxis : saignement de nez.
Epithélioma : voir Carcinome.
Epithélium : ensemble de cellules (tissu) recouvrant la surface externe (peau et muqueuse) et les cavités internes (cavités du cœur, du tube digestif…) de l’organisme.
Epulis : tumeur bénigne des gencives.
Erythème : congestion de la peau se traduisant par une rougeur.
Erythrocyte : voir Globule rouge.
Ethologie : science qui étudie le comportement d’un être vivant dans son milieu naturel.
Etiologie : recherche des causes d’une maladie.
Euthanasie : fait de provoquer le décès d’un animal dans des circonstances précises (maladie sans espoir de guérison et/ou souffrances intolérables).
Eutocie : mise bas qui se déroule normalement.
Excipient : substance neutre dans laquelle on incorpore la substance active d’un médicament.
Exophtalmie : sortie d’un ou des deux globes oculaires en avant de leur orbite (cavité osseuse du crâne). Le contraire est l’énophtalmie.
Exsudat : liquide organique qui suinte au niveau d’un tissu enflammé.
Extrasystole : trouble du rythme cardiaque caractérisé par une contraction anticipée des oreillettes, des ventricules ou de l’ensemble du cœur.

F

Fécalome : accumulation de matières fécales sèches et dures dans le rectum.
Fèces : matières fécales (crottes, excréments).
Fibrillation auriculaire : trouble du rythme cardiaque se traduisant par des contractions rapides et irrégulières (donc inefficaces) des oreillettes du cœur. Rarement observé chez le chat.
Fibrinogène : protéine du plasma sanguin qui se transforme en fibrine lors de la coagulation. Est un des facteurs de la coagulation.
Fibrome : tumeur bénigne développée à partir du tissu fibreux.
Fibrosarcome : tumeur maligne du tissu fibreux.
Fièvre : syndrome caractérisé par une hyperthermie accompagnée de symptômes (courbatures, augmentation de la fréquence cardiaque…). Désigne fréquemment une Hyperthermie en langage courant.